Conseils

Nos experts vous partagent leurs astuces!

Fer à lisser : quels facteurs considérer lors de l’achat?

Avec l’expérience des nombreux fers que nous avons testés dans la dernière décennie, nous en sommes venus à la conclusion que les types de revêtement ne sont EN RIEN un gage quelconque de résultat sur les cheveux d’une cliente. La personne désireuse de s’acheter un nouveau fer à lisser devrait l’essayer dans ses cheveux au préalable pour réellement voir ce qu’il fera.  À noter que deux types de cheveux similaires (ex: cheveux fins) ne réagiront pas nécessairement de la même façon au même fer.

Même si on tente de vous vendre les bienfaits de la tourmaline, du titane et compagnie, la vérité est que le fabricant n’est pas clair sur les quantités qui aboutissent réellement dans la composition du fer.  Il y a beaucoup de marketing autour de cela. Ne vous laissez donc pas impressionner par tous ces minéraux. Testez le fer dans vos cheveux et voyez par vous-même – c’est la seule véritable façon pour vous d’en être certaine!

Afin de vous aider et de vous informer un peu avant que vous entrepreniez votre magasinage, voici une liste de quelques facteurs à prendre en considération pour vous guider dans votre choix :

Dispositif bitension :

Si vous apportez votre fer en voyage, sachez que l’utilisation d’un transformateur de tension ne protège pas l’outil.  Il faut absolument un appareil conçu à la base pour les tensions variables.

Largeur et forme des plaques :

Autrefois, la largeur des plaques pouvait donner un indice sur la performance du fer.  De nos jours, les fers sont tellement efficaces (peu importe la largeur des plaques) que l’on devrait s’amuser à essayer des outils différents pour des looks variables.

Les minis-fers (plaques d’environ 15mm) peuvent être très pratiques pour amener en voyage, pour lisser une frange ou des cheveux très courts.

Les fers maintenant « conventionnels » (25mm) permettent de créer une variété de styles (lisser, boucler, flipper) tout en étant capable de se rendre assez près des racines.

Les fers à plaques plus larges (38mm) peuvent être pratiques pour lisser les cheveux très longs ou ethniques, mais ne permettent pas de créer autant de variations de styles que ceux à plaques plus étroites.

Les plaques plates vont donner des pointes lisses très droites, alors que les bombées vont donner une finition légèrement plus naturelle. On peut sensiblement créer les même styles avec les deux types de plaques et les bonnes techniques.  Si l’on aime le très droit, il sera plus facile d’y arriver avec un fer aux plaques droites alors que le mouvement sera créé plus facilement avec des plaques bombées.

Longueur et ancrage du fil électrique :

Les bouts d’encrage pivotants sont une protection anti-emmêlement, donc un bel avantage.  Les fils de 2.4 mètres (8 pieds) sont généralement conçus pour les appareils professionnels.  Ces derniers nécessitent d’avoir une longueur adéquate afin d’être utilisés confortablement autour de la cliente et d’être en mesure de contourner la chaise du coiffeur sans gêne.  Les autres appareils ont habituellement un fil de 1.8 mètres (6 pieds).  On choisit ensuite selon si c’est un véritable critère important  pour nous et nos besoins à la maison.

**On vous rappelle de ne JAMAIS enrouler le fil autour de l’appareil pour le ranger car cela nuit à sa durée de vie. **

Choix de température :

Il n’y a pas de minimum requis. Ça plaque ou ça plaque pas!
Cependant, il faut mettre en garde contre l’utilisation exagérée de la chaleur au détriment de la santé du cheveu. Personne n’a besoin d’un fer à lisser pouvant aller jusqu’à 230C ou 450F (à l’exception d’un cheveu hautement texturé). Ces fers ont été conçus au départ pour un usage professionnel en salon lorsque les traitements de lissage chimique ont fait leur apparition. Un lissage au fer à haute température était nécessaire pour accomplir le service.  Depuis, la température est devenue un autre enjeu important du marketing des fers à lisser.  Un fer allant jusqu’à 210C est bien suffisant et parfaitement efficace.  Au-delà de cette température, on abîme le cheveu. Plutôt de viser vers le haut, tentez plutôt d’abaisser votre température. Faites différents essais dans vos cheveux et voyez à quel degré vous obtenez le lissage qui vous satisfait.  Mieux vaut passer le fer un peu plus lentement sur les cheveux à une température plus basse afin de diminuer les dommages.

Règle générale : plus le cheveu est fin et/ou abîmé, plus il faut abaisser la température.  À l’inverse : plus il est gros et/ou en santé, plus on peut se permettre d’augmenter la température sans trop le fragiliser.

Autre signe vous permettant d’identifier si vous utilisez votre fer à une trop grande température : lorsque vous passez celui-ci et qu’il laisse une marque à l’endroit du départ, ça veut dire que c’est trop chaud!

Affichage numérique :

Souvent, cela fait en sorte que le fer offre plus de possibilités de choix de température versus certains modèles qui n’offrent aucun choix (donc température maximale constante, ce qui n’est généralement pas l’idéal).

Ergonomie/Design :

Le fer doit être agréable à tenir en main et ne pas vous incommoder.  Si constamment vous vous butez au bouton de marche/arrêt pendant que vous vous en servez, ce peut être un indice que ce fer n’est pas conçu pour vous!

Poids :

Lisser vos cheveux au fer exigera que vous soulevez vos bras dans les airs pendant quelques minutes.  Optez donc pour un fer qui n’est pas trop lourd, question de ne pas vous importuner inutilement.

Option d’arrêt automatique :

Pratique pour celles qui sont déjà rentrées du boulot pour surprendre leur fer à lisser, près du comptoir de la salle de bain, resté allumé pendant toute la journée..  Mieux vaut prévenir!

Garantie :

1 an est généralement de mise. 2 ans, vous trouverez difficilement mieux!

 

Retour aux conseils